Magali Bray
Psychopraticienne 
13 rue de Lutèce, 45430 Chécy
 
Indisponible aujourd'hui
 
06 32 89 02 41
Magali Bray
Psychopraticienne 

Qu'est-ce que l'alimentation émotionnelle

Ma catégorie 1

L'alimentation reste un vaste sujet. Et, parler d'alimentation peut renvoyer à diverses notions et approches telles que le comportement alimentaire, la santé, la faim, la satiété, les régimes, la nutrition, l'équilibre alimentaire, les troubles de conduites alimentaires (TCA)  et les émotions.

L’alimentation rythme la vie de chacun et à tout âge.

Nombreuses sont les personnes à avoir une relation complexe avec la nourriture. 

C'est pourquoi, je vous propose, aujourd'hui dans cet article, d'aborder le concept de l’alimentation émotionnelle (emotional eating). 

Qui régule le comportement alimentaire?

Avant tout, il est essentiel de comprendre que le comportement alimentaire est contrôlé par le cerveau et plus précisément par l'hypothalamus. Cet organe est essentiel car il assure le lien entre le système nerveux et le système endocrinien.

L’hypothalamus reçoit donc tous les messages de faim, de satiété.

Quelle est la différence entre la satiété et la faim ?

Selon l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), la faim est « un ensemble de sensations provoquées par la privation de nourriture, qui incitent l’homme à rechercher des aliments, et que l’ingestion de nourriture fait disparaître ». Manger lorsqu’on a faim permet de respecter ses besoins physiologiques.

La satiété est « l’état d'une personne dont la faim est entièrement satisfaite, qui est rassasiée ». Manger à satiété signifie donc manger suffisamment mais pas trop. Et, c'est l'hormone, la leptine, qui donne le signal de satiété.

La prise alimentaire est donc régulée par les sensations de faim et de satiété.

Pour sa santé, il est recommandé de manger équilibré en fonction de sa faim et de sa satiété afin de se sentir bien.

Est- ce aussi simple dans la pratique ?

Pourquoi de plus en plus de personnes reconnaissent avoir une alimentation déséquilibrée soit avec des excès, soit à l'inverse avec des carences soit encore avec une alternative des 2.

Des propos recueillis

  • « C'est noué, je ne peux rien avaler ».

  • « De retour à la maison après une journée de travail, j'ai besoin d'aller direct au frigo! ».

  • « Mon chagrin face à ce deuil est tel que je n'ai plus goût à manger »

  • « Je prends du plaisir à manger uniquement quand je suis entourée »

  • « Je me prive sur beaucoup d'aliments sucrés de peur de prendre du poids »

  • « Quand je suis déprimée, je me réfugie dans le chocolat »

  • « Quelle joie de manger en famille à Noël et à Pâques »

  • « Pendant les confinements, je n'arrêtais pas de grignoter et avais arrêté le sport, bonjour les dégâts »

  • « Ma dernière rupture m'a fait perdre 4 kilos »

  • « Je stresse donc je mange »

  • « Mon rapport à la nourriture avait changé au 1er confinement »

Et vous ? Où vous situez- vous ?

 

Y a t'il un lien entre l'alimentation et les émotions ?

OUI, il réside indéniablement un lien étroit entre l'alimentation et les émotions.

Et, ce lien varie d'une personne à une autre. D'autant plus que le rapport à l'alimentation fluctue selon les événements, les situations et les émotions ressenties. Sans oublier l'impact des croyances alimentaires !

C'est quoi l'alimentation émotionnelle ?

L’alimentation émotionnelle existe quand les émotions orientent le comportement alimentaire. D'ailleurs, je cite toujours l'expression canadienne : « On n’arrête pas de manger ses émotions » qui prend tout son sens.

On pourrait dire aussi que l'alimentation émotionnelle, c’est manger pour d’autres raisons que lorsqu’on a faim (faim physiologique). La nourriture peut par exemple servir à apaiser ou geler des émotions. Elle peut aussi calmer une sensation (fatigue, stress… ).

Faîtes vous partie des personnes qui « mangez régulièrement vos émotions » ?

Avez-vous l'impression désagréable d'être contrôlé (e) par la nourriture ?

Si oui, c'est peut être le moment d'entamer une thérapie? Vous avez des questions, n'hésitez pas à prendre contact.

Psychopraticienne en relation d'aide avec une spécialisation en Alimentation et Emotions,  je vous aide à comprendre les nombreuses interactions qui existent entre vos émotions et l'alimentation.

L'objectif principal est de vous accompagner à vous sentir mieux dans votre tête mais aussi dans votre corps. A poser un autre regard. 

Dans mon approche thérapeutique, je vous aide à (mieux) comprendre vos comportements alimentaires, à vous en libérer et surtout à vivre vos émotions et non plus à les « manger ». Des axes et outils de travail en perspective comme : « manger en pleine conscience (mindfull eating), les évacuateurs de stress, les pensées irrationnelles et bien d'autres...

 


Articles similaires

Derniers articles

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Institut Cassiopée

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.